Repères biographiques

Jacques Marx est né à Bruxelles (Belgique) en 1943. Il est docteur en philosophie et lettres (1973) de l’Université libre de Bruxelles (Charles Bonnet contre les Lumières, 1738-1850, Oxford, 1976, 2 vol. - 782 p.). Boursier du F. N. R. S. (1969-1978), il a poursuivi sa carrière comme professeur ordinaire à l’U. L. B. (1995) et est actuellement professeur émérite dans la même institution. Il a été Vice-Président de l’Institut d’étude des religions de l’U. L. B. (1987-2005) ; Co-directeur de la Classe VII de l’Institut des Hautes Études de Belgique (1987-2009), et Directeur de la Chaire internationale Théodore Verhaegen. Il a assumé, en 2009, un enseignement de trois mois dans le département de français de la National Central University (國立中央大學) de Taiwan.

Ses domaines de recherche portent sur l’histoire des idées ; l’anthropologie culturelle du catholicisme, dans le contexte de l’histoire mondialisée et des contacts interculturels entre l’Occident et l’Extrême-Orient.

Il a participé à plusieurs réunions scientifiques internationales consacrées à la problématique Chine-Europe : Bordeaux (L’Extrême-Orient dans la culture européenne; mai 2008) ; Metz (Apologétique, octobre 2008), Amiens, (Présence de la Chine dans les lettres françaises et allemandes, mai 2009) ; Tours (Le Mythe de la Chine impériale, juin 2010) ; La Rochelle (France-Chine, mars 2012), etc.

Le professeur Jacques Marx est membre du comité de rédaction de la revue Mentalities. Mentalités, Institute for the History of Mentalities (Hamilton/ New Zealand). Il est membre de l’Institut des hautes chinoises de Belgique; de l’Association Babel, consacrée à l’histoire des religions; de la Société d’étude des littératures de l’ère coloniale, de l’Association Victor Segalen.

Bibliographie: Parcours bio-bibliographique complet.